Nieuws

Nieuwe hervorming voor de ondersteuning van permanente educatie

Op woensdag 10 oktober heeft de regering van de Fédération Wallonie-Bruxelles in de laatste lezing het ontwerpdecreet aangenomen om die van 2003 betreffende de ondersteuning van de actie van permanente educatie op het gebied van associatief leven te wijzigen.

[Tekst in het Frans]

Ce décret reconnaît et subventionne quelque 280 associations porteuses d’un travail exigeant d’expression, d’analyse critique, de débat et d’action collective de citoyens organisés et associés sur la plupart des enjeux sociétaux contemporains. Le texte est désormais envoyé au Parlement.

Pour rappel, la Déclaration de politique communautaire 2014-2019 prévoyait de mener une réflexion dans le courant de la législature afin de déployer l’Education permanente en évaluant l’adéquation des politiques en place avec les besoins du secteur.

La réforme proposée aujourd’hui s’inspire des fondements du décret du 17 juillet 2003 et lui donne, sur certains aspects, une traduction plus concrète. Elle est guidée par deux principes fondamentaux :
- Le respect de la charte associative (les principes de liberté d’association et d’organisation, de liberté d’expression, de légalité, de l’égalité de traitement et de la non-discrimination) ;
- Le recentrage du décret sur des dimensions qualitatives avec de nouvelles pratiques de mise en œuvre du décret et de nouveaux modes de contrôle et d’évaluation.
Elle comporte également des mesures en faveur d’une plus grande transversalité entre les axes de reconnaissance du décret pour une plus grande cohérence de l’action globale des associations.

La réforme actuelle est fondée sur la dernière évaluation des politiques d’Education permanente, tel que prévu par le décret de 2003. Celle-ci a été menée avec efficacité, de façon constructive et avec le soutien et la participation active du secteur. Ce processus vise à ce que l’Education permanente puisse s’adapter aux mutations profondes que connaît notre société et poursuivre la recherche d’une démocratie renforcée, dans le champ culturel comme dans l’ensemble des politiques publiques.

Beleid

Nieuws

SCIVIAS | Voor een betere vertegenwoordiging van vrouwen in de muzieksector in de Franse Gemeenschap

Als instellingen van de publieke sector in de Franse Gemeenschap bevestigen de stichtende leden van SCIVIAS het bestaan van impliciete en expliciete discriminatie van vrouwen in onze samenlevingen, met onbetwistbare repercussies in de muzieksector. Er is sprake van een gebrek aan evenwicht in de vertegenwoordiging van mannen en vrouwen in alle lagen van de sector. Er zijn echter weinig statistieken beschikbaar om deze waarnemingen te bevestigen of te documenteren. Het SCIVIAS-project nodigt uit tot concrete actie om dit verschijnsel zichtbaar te maken en op te lossen.
Artistieke & culturele sector Diversiteit