Standpunt

Standpunt | Ontoereikende financiële middelen FW-B

Aan Franstalige kant onderzoeken de adviescommissies op dit moment de subsidie-aanvragen voor Podiumkunsten en Muziek. We hebben een brief geschreven aan Minister Bénédicte Linard, om onze bezorgdheid te uiten over de ontoereikende financiële middelen. Zonder een aanzienlijke verhoging van de budgetten dreigt een verschraling van het Brusselse culturele veld.


Madame la Ministre, 

Depuis plusieurs décennies, Bruxelles est un pôle d’attraction pour les artistes du monde entier. C’est un lieu où l’on peut expérimenter à cœur joie, où l’on peut rêver. Le contexte métropolitain, le caractère éminemment international et multiculturel, la présence d'institutions et d'écoles d'art de renommée internationale, constituent un terreau fertile pour chaque nouvelle génération d'artistes. Bruxelles leur permet de développer un réseau propice au développement de leur pratique artistique.

Bruxelles est aussi une ville qui fait face à des défis sociétaux et politiques non-négligeables. En collaboration avec les institutions culturelles, les artistes explorent le rôle que l’art et la culture jouent dans la recherche de réponses à ces défis. Bruxelles est un laboratoire pour le vivre-ensemble ; le secteur culturel y joue clairement un rôle de vecteur de cohésion sociale.  

Nous, artistes et travailleur⋅euse·s culturel⋅le·s bruxellois⋅es, créons ensemble une offre dynamique qui est saluée à l'étranger pour sa créativité et son inventivité. Nous produisons et présentons des films, des œuvres plastiques, des spectacles, des concerts, des livres et bien plus encore. Apprécié autant par les habitant⋅e·s que par les touristes, contribuant à une image dynamique de la ville, le secteur culturel bruxellois s’exporte aussi fréquemment au-delà des frontières régionales, que ce soit en Wallonie, en francophonie ou dans le reste du monde.

Cette richesse risque aujourd'hui d'être perdue : un appauvrissement de ce paysage est imminent, si les budgets de la Fédération Wallonie-Bruxelles ne permettent pas d’honorer correctement les demandes de subvention en Arts vivants et Musiques, analysées actuellement par les commissions d’avis.

En arts plastiques, nous saluons vos efforts récents pour organiser le soutien au secteur d’une façon semblable aux arts vivants, et attendons le nouvel arrêté avec impatience. Nous craignons néanmoins que les moyens soient insuffisants pour honorer les nombreuses demandes très légitimes de la part des artistes plasticien⋅ne·s et autres opérateurs.

Au moment où l’ensemble du secteur culturel et artistique a retrouvé son élan - et son public - après deux ans de crises multiples, cette situation nous inquiète. Nous voulons préserver le professionnalisme, la qualité et la diversité au sein du secteur culturel bruxellois. Sans un effort supplémentaire, une grande partie de ce qui a été développé depuis de nombreuses années sera perdue. Ne pas augmenter les subventions à la hauteur de la vitalité du secteur, signifierait revenir en arrière. 

Avec les institutions culturelles et leur public, nous demandons au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles de prendre sa part de responsabilité. Nous demandons des budgets réalistes permettant à tous les opérateurs de continuer à développer leur travail pertinent et précieux dans le contexte actuel. 

Nous nous permettons de vous demander de bien vouloir nous rencontrer à la rentrée, pour en parler de vive voix et dans un esprit constructif.

En vous remerciant d’avance de l’attention que vous porterez à ce courrier, nous vous prions de croire, Madame la Ministre, en l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Michel Steyaert

Président de l’OA

Brigitte Neervoort

Coördination

Politiek & beleid

Nieuws

VG | Nieuwe actieplannen tegen grensoverschrijdend gedrag in de cultuur-, media- en filmsector

Grensoverschrijdend gedrag is een realiteit in diverse sectoren, ook in de cultuur- en mediasector. Ondanks de waardevolle inspanningen die beide sectoren via verschillende actieplannen en bottom-up initiatieven hebben geleverd, is deze strijd echter nog niet gestreden. Daarom lanceerden de minister van Cultuur, de minister van Media en de betrokken sectoren op 29 april 2024 twee nieuwe, sectorspecifieke actieplannen tegen grensoverschrijdend gedrag.