Nieuws

Persbericht | Prijs van de Kritiek Theater - Dans - Circus 17/18

Hieronder kan u een aantal persberichten (FR) vinden over de Prijs van de Kritiek 17/18. Elk jaar worden voorstellingen, regisseurs, actrices en acteurs, scenografen en technici met hun beste producties van het afgelopen seizoen door de Fédération Wallonie-Bruxelles in de spotlights gezet.

[Tekst in het Frans] En plus des 14 prix, le Prix Bernadette Abraté, qui honore le rayonnement d'une personnalité des arts de la scène, revient cette année à un duo : Frie Leysen et Christophe Slagmuylder. Via cette récompense, le jury tenait à saluer le travail accompli à la création et à la programmation du Kunstenfestivaldesarts. Frie Leysen en a été la créatrice et a dirigé le festival entre 1994 et 2004. Christophe Slagmuylder lui a succédé, prolongeant cette collaboration inédite entre les différentes institutions culturelles de la capitale. Il quittera la direction artistique et générale en 2019.

Nouveauté pour cette année : François Schuiten, connu entre autres pour la série BD Les Cités obscures, ses diverses scénographies de stations de métro et du Musée du Train à Schaerbeek, a conçu une statuette pour chaque lauréat.


Le jury de ces Prix de la Critique Théâtre-Danse-Cirque est composé de : David Courier, animateur de LCR, Laurent Ancion (Cirq en Capitale), Marie Baudet (La Libre Belgique), Gilles Bechet (Bruzz, Cirq en Capitale), Didier Béclard (Demandez le programme), Laurence Bertels (La Libre Belgique), François Caudron (RTBF – Musiq 3), Michèle Friche (Le Soir), Christian Jade (RTBF.be Culture), Catherine Makereel (Le Soir), Dominique Mussche (RTBF.be Culture), Nicolas Naizy (Radio Campus, Cirq en Capitale) et Estelle Spoto (Le Vif, Focus Vif).


Les lauréats pour la saison écoulée :
- Meilleur spectacle : L’Herbe de l’oubli, écriture et m.e.s. Jean-Michel d’Hoop (Cie Point Zéro). 
- Meilleure mise en scène : Moutoufs, du Kholektif Zouf, m.e.s. Jasmina Douieb. Meilleur spectacle de danse : Etna, de et par Thi-Mai Nguyen. 
- Meilleur spectacle de cirque : Strach - a fear song, de Patrick Masset (Théâtre d’1 jour). 
- Meilleur spectacle jeune public : Baby Macbeth, d’Agnès Limbos (Cie Gare Centrale). 
- Meilleur seul en scène : Délestage, de et avec David-Minor Ilunga, m.e.s. Roland Mahauden. 
- Meilleure découverte : J’abandonne une partie de moi que j’adapte, de Justine Lequette (Nabla Group). 
- Meilleur comédien : Laurent Capelluto dans Le Misanthrope (m.e.s. Dominique Serron). 
- Meilleure comédienne : Anne-Claire dans Oh les beaux jours (m.e.s. Michael Delaunoy). 
- Espoir masculin : Félix Vannoorenberghe dans December Man et dans La Profondeur des forêts (m.e.s. Georges Lini). 
- Espoir féminin : Raphaëlle Corbisier dans GEN Z : Searching for beauty (m.e.s. Salvatore Calcagno). 
- Meilleure autrice : Laurence Vielle pour Burning (Je ne mourus pas et pourtant nulle vie ne demeura). 
- Meilleure scénographie : Thibaut de Coster et Charly Kleinermann pour Un tailleur pour dames (m.e.s. Georges Lini). 
- Meilleure création artistique et technique : L’équipe de Frankenstein, de Jan-Christoph Gockel. 
- Prix Bernadette Abraté : Frie Leysen, fondatrice et directrice générale et artistique du Kunstenfestivaldesarts de 1992 à 2006, et Christophe Slagmuylder, directeur général et artistique du Kunstenfestivaldesarts de 2007 à 2018.


Revue de presse

Artistieke & culturele sector