Appel

Région de Bruxelles-Capitale | Chargé.e.s de mission pour porter le projet Bruxelles 2030

Pour préparer l'acte de candidature de Bruxelles comme Capitale européenne de la Culture 2030, la Région de Bruxelles-Capitale recherche une ou plusieurs personnes physiques, morales, ou physiques et morales avec une expérience artistique, administrative et financière. Les candidatures sont à remettre au plus tard le mardi 1/12/2020.

[L'annonce ci-dessous est issue du communiqué de presse >>> (29/10/2020) du Ministre-Président Rudi Vervoort ]

Dans dix ans, la Belgique verra une de ses villes devenir capitale européenne de la culture. A cette occasion, la Région de Bruxelles-Capitale se portera candidate en son nom avec la Ville de Bruxelles et l’ensemble des communes bruxelloises. Le Gouvernement régional bruxellois a également acté souhaiter adjoindre des partenaires en Flandre et en Wallonie pour renforcer sa candidature dans la perspective du bicentenaire de la Belgique fédérale, multiculturelle et coopérative.

Si la candidature de la Région-Capitale est acceptée en 2024, un nouvel appel pour désigner le.la coordinateur.trice général.e du projet pour 2030 sera lancé.

Missions  

  • Préciser les procédures à mettre en œuvre en vue du dépôt d’une candidature et analyser les implications juridiques, administratives et financières ;
  • Proposer des modes de gestion de la candidature de Bruxelles, capitale européenne de la Culture en 2030 (il devra à tout le moins proposer des structures de gouvernance, de pilotage administratif, financier, artistique, culturel et citoyen, proposer de définir les espaces de décision et les espace de concertation avec les entités publiques partenaires) ;
  • Présenter le projet aux 19 communes bruxelloises et analyser leurs attentes et leur investissement potentiel dans le projet ;
  • Mener une mission exploratoire pour un partenaire institutionnel potentiel en Flandre et en Wallonie ;
  • Proposer un projet de plan de financement de la candidature et du projet jusqu’en 2032 concerté avec les partenaires publics et privés potentiels et proposer des modes de gestion y afférent ;
  • Analyser les outputs potentiels et retours sur investissement pour la communauté artistique et culturelle ainsi que pour la société bruxelloise en général en cas d’obtention de la candidature comme en cas de refus de la candidature ;
  • Travailler dans une logique de benchmark afin de pouvoir tirer les enseignements des bonnes et mauvaises expériences en matière de capitales européennes de la culture ;
  • Inclure dans la construction de cette candidature les conclusions issues de la Consultation des secteurs (RAB-BKO, La Concertation, Le Conseil bruxellois des Musées) concernant la mise en avant de trois principes : la durabilité, les nouvelles technologies et une culture de la collaboration ;
  • Proposer les modalités de composition, de fonctionnement et les missions d’un « comité scientifique » chargé d’accompagner la candidature ;
  • Proposer les modalités d’une consultation/participation impliquant d’une part la communauté artistique et culturelle bruxelloise et, d’autre part, la société civile pour dégager des idées et visions du projet dans le cadre de la candidature ;
  • Concerter sur leur apport potentiel au projet :
    • les institutions locales et régionales bruxelloises (communes, administrations régionales, OIP, opérateurs paracommunaux et pararégionaux pertinents…),
    • les institutions fédérales, communautaires et supranationales présentes à Bruxelles,
    • les communauté culturelle et artistique bruxelloise,
    • la société civile bruxelloise,
    • toute autre partie prenante pertinente ;
  • Développer un plaidoyer public, citoyen, institutionnel, local, régional, national et européen en faveur de la candidature et du projet ;
  • Mener le lobbying en faveur de la candidature et du projet ;
  • Accompagner des projets culturels et artistiques précurseurs de la candidature et du projet ;
  • Préparer l’acte de candidature.

Il sera demandé au chargé de mission de travailler dans une logique collégiale bottom up tant avec les instances publiques, les acteurs du monde culturel et artistique bruxellois que la société civile.

Période

Le chargé de mission sera désigné pour un an renouvelable jusqu’au dépôt de candidature. A ce moment-là, la Région, la Ville et les Communes désigneront un.e commissaire général.e du projet jusqu’au moins le 31 décembre 2031. Il travaillera en autonomie tout en se concertant régulièrement avec le Cabinet du Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale.

Le chargé de mission fera rapport annuellement sur l’état d’avancement de sa mission devant le Gouvernement. Dans les six mois de sa désignation, le chargé de mission présentera au Gouvernement son plan d’action pour l’exécution de ses missions.

Le chargé de mission peut être : 

  • Une ou plusieurs personnes physiques, 
  • Une ou plusieurs personnes morales, 
  • Une ou plusieurs personnes physiques et morales.

Le chargé de mission doit :

  • Avoir une grande connaissance du tissu artistique et culturel bruxellois ;
  • Avoir l’expérience dans la gestion tant administrative qu’artistique de projets culturels d’ampleur internationale ;
  • Fédérer un know-how relatif à la gestion d’un projet de capitale européenne de la culture ;
  • Présenter un profil fédérateur et une fibre participative ;
  • Avoir une gestion administrative et financière rigoureuse ;
  • Maîtriser le fonctionnement de la Région de Bruxelles-Capitale et de ses parties prenantes ;
  • Pouvoir s’exprimer tant aux francophones qu’aux néerlandophones ;
  • Être disponible sur la durée de la mission ;
  • Travailler avec une équipe référentes sur les différents aspects relatifs à ce type de projet ;
  • S’engager à partager les valeurs défendues par le Gouvernement quant au projet culturel.

Dépôt

Les candidatures seront à remettre sous pli recommandé avec accusé de réception avant le 1er décembre 2020 à 23h59 (cachet de la poste faisant foi) ainsi qu’une copie par courrier électronique à l’adresse suivante :

Le Ministre-Président instruira les dossiers. Le Gouvernement statuera sur sa désignation.

Les dossiers de candidature comporteront au moins les éléments suivants :

  1. une présentation du chargé de mission et de ses partenaires éventuels (maximum 5000 caractères),
  2. un document reprenant la méthode de travail pour l’exécution des missions (maximum 15.000 caractères),
  3. une proposition de budget de la mission (maximum 1 page format A4).

Les dossiers peuvent être rédigés tant en français qu’en néerlandais.

Le Ministre-Président garantit la confidentialité de toutes les candidatures.

Pour toute question :

Contactez David Cordonnier, conseiller du Ministre-Président : 

Deadline: 01/12/2020
Secteur artistique & culturel Infrastructures culturelles Europe Développement territorial Tourisme