Appel à projet

Bruxelles Mobilité | Artistes street art (h/f/x)

Bruxelles Mobilité cherche des artistes street art (h/f/x) pour la réalisation de projets artistiques de type peinture urbaine sur les trémies du réseau prémétro et tram des infrastructures régionales exploitées par la STIB.

Contexte général 

Dans la continuité d’une politique d’intégration des œuvres d’art dans le réseau métro et prémétro bruxellois, la Région et la STIB proposent à toutes les personnes majeures, individus ou collectifs, pratiquant l’art urbain mural de réfléchir à un projet participant à réintégrer l’espace des trémies dans l’environnement urbain. 

Objet 

Le présent appel à projet vise la réalisation d’un projet artistique original de type peinture urbaine éphémère sur deux trémies : avenue de Jette et avenue de la Liberté, 1082 Koekelberg, station Simonis. 

Une trémie est l’entrée du tunnel qui permet de passer de la surface au souterrain. Ces entréessont composées de murs en béton brut. Les artistes seront invités à intervenir sur cet espace qui aura été nettoyé et traité. 

Les techniques utilisées pour la réalisation de l’œuvre peuvent être celles habituellement utilisées pour le Street art (bombe, pochoir, etc.) pour autant qu’elles soient adaptées au support pictural (béton lavé et peint), qu’elles se conforment aux normes de sécurité et qu’elles garantissent une durée de vie de 5 années. 

Les artistes souhaitant proposer un autre type d’intervention devront impérativement transmettre une fiche technique décrivant l’entretien et les coûts de l’entretien. 

Point d’attentions :

  • Les trémies sont des espaces de transit
  • Les fresques seront visibles principalement depuis le tram en mouvement, partiellement depuis la voirie et parfois depuis les habitations comme à l’avenue de Jette où les riverains ont une vue en plongée depuis les étages
  • Les fresques visibles directement depuis les habitations devront faire l’objet d’une attention particulière, voire inclure dans la démarche un volet participatif impliquant les riverains
  • Les échelles à câblesseront recouvertes de caches pouvant être peints pour assurer la cohérence de la fresque
  • L’exécution ne peut se réaliser qu’entre 1h30 et 4h du matin pendant un dizaine de nuit afin de ne pas perturber l’exploitation. Il est donc nécessaire de prévoir un projet artistique « simple » et efficace. 

Localisation 

  • Trémie 3 : STATION SIMONIS – Avenue de Jette (Koekelberg) – Réalisation printemps 2020 
  • Trémie 4 : STATION SIMONIS – Avenue de la Liberté (Koekelberg) – Réalisation printemps 2020 

Introduction du projet

Un formulaire en ligne est à compléter au plus tard pour le 2 mars 2020, via ce lien >>> 

Les informations doivent être complètes sans renvoi vers un site web. Vous recevrez un accusé de réception du dossier. 

Les projets incomplets ne seront pas pris en compte. 

Pour recevoir des informations complémentaires, contacter infoweb.ditp@sprb.brussels.

Conditions financières et droits sur l’œuvre 

Le montant prévisionnel par trémie est de maximum 20.000 euros HTVA et comprend  : 

  • les frais de chantier (préparation du chantier, matériaux et équipements nécessaires à l’exécution, au montage et démontage du chantier, à la protection du chantier et enfin l’assurance)
  • les honoraires de nuit de l’artiste et l’équipe (Maximum 8.000 EUR, HTAV)
  • la conception et la cession des droits sur l’œuvre  (Maximum 5.000 EUR HTVA)

Les éventuels frais de déplacement sont à charge des artistes ainsi que les frais de séjours. 

L’œuvre sera la propriété de Bruxelles Mobilité. 

Bruxelles Mobilité s’engage à demeurer attentive à la conservation de l’œuvre pendant 5 ans mais n’assume néanmoins aucune responsabilité du chef de détérioration volontaire ou involontaire qui pourrait survenir. Elle n’assume aucune obligation en terme de maintien de l’intégrité de l’œuvre. L’œuvre devant être originale, l’artiste assumera toute responsabilité en cas de contestation d’un tiers et garantira Bruxelles Mobilité de toute revendication d’un tiers qui estimerait que ses droits intellectuels ont été violés. Ces conditions seront formalisées dans une convention entre l’artiste et Bruxelles Mobilité. 

Critères de sélection 

  • l’adéquation de l’œuvre avec l’environnement urbain
  • le concept général, les intentions du projet
  • la faisabilité  technique concernant la réalisation et durabilité de l’œuvre
  • la dimension sociale, voire participative est un plus

Choix du candidat et réalisation 

Les projets présentés feront l’objet d’une présélection par Bruxelles Mobilité sur base de l’avis d’un jury spécialement mandaté à cette fin. Ce dernier sera composé des représentants de Bruxelles Mobilité, de la commune concernée, de la STIB, des comités et habitants du quartiers (au cas par cas) et de deux experts extérieurs spécialisés en art public. 

En cas d’exæquo, les projets définitifs présélectionnés seront soumis au vote du public, soit via les réseaux sociaux, soit lors d’une concertation publique (au cas par cas). Les artistes retenus auront deux semaines pour remettre l’esquisse définitive. 

La sélection du projet lauréat sera finalisée au plus tard le 31 mars 2020. 

Bruxelles Mobilité se réserve néanmoins le droit de ne retenir aucun projet ou de demander des compléments d’informations. 

La réalisation effective des fresques doit se dérouler en juin et septembre 2020 (Trémies 3 et 4). 

Un contrat sera passé avec chacun des lauréats. 

Réglementation 

Le réseau métro est tout d’abord un espace dédié au déplacement des personnes. De ce fait toutes les normes et les réglementations à l’exploitation de la station de métro en vigueur devront être respectées pendant toute la durée de chantier. Les artistes devront suivre les instructions d’un agent dédié à la surveillance du chantier et seront soumis à un règlement de bonne conduite. 

Pour des raisons de faisabilité technique et au vu des conditions complexes, uniquement les artistes résidents en Belgique ou en partenariat avec un artiste résident en Belgique peuvent soumettre un projet. Le cas échéant, les dossiers seront considérés comme non recevable. 

Les dossiers incomplets seront exclus de la présélection. 

Conformément à la charte de la STIB, les projets contenant des messages religieux, homophobes, politiques ou racistes seront exclus d’office, sans soumission préalable au jury.

Pour un reportage photo et la situation actuelle, cliquez ici >>>

Deadline: 02/03/2020
Secteur artistique & culturel Développement territorial Emploi