Actu

Vlaams Belang présent aux conseils d'administration d'institutions culturelles bruxelloises

Cet article n'est pas disponible en français

En raison des résultats des élections du 25 mai, des membres élus du parti d'extrême droite Vlaams Belang se retrouvent dans certains conseils d'administration d'institutions culturelles bruxelloises.


Le "Cultuurpact"

Cela nous ramène directement à 1972. Les principaux partis politiques (à l'exception de Volkunie) étaient parvenus à un accord: le Cultuurpact. Ce pacte avait pour objectif de garantir la pluralité des institutions culturelles publiques et de lutter contre la discrimination pour des raisons idéologiques, philosophiques ou politiques. Selon le Pacte, cette pluralité doit être garantie en faisant en sorte que la composition des conseils d'administration des institutions culturelles reflète le Parlement flamand. Depuis le début du XXIe siècle, cependant, divers partis ont réclamé une mise à jour du pacte; l'actuel n’est plus de ce temps, il favorise un pilier et n’est pas adapté à notre société hétérogène. Divers leaders d'opinion ont déjà plaidé en faveur du remplacement du Cultuurpact par un pacte pour la diversité.

25 institutions culturelles potentiellement concernées

Le Vlaams Belang pourrait entrer dans 25 institutions culturelles flamandes, y compris plusieurs institutions basées à Bruxelles, telles que l'Ancienne Belgique, le Brussels Philharmonic, KVS et Muntpunt. Cela implique toujours un siège.

"Hard ingrijpen kan het Vlaams Belang niet, ze kunnen hoogstens wat invloed uitoefenen. De raad van bestuur gaat vooral over het organisatorische en het zakelijke aspect van de vereniging, en veel minder over het programma."

Dave Sinardet dans Bruzz

Revue de presse (NL)

En savoir plus sur le Cultuurpact (NL)

Secteur artistique & culturel Politique Diversité