Actu

SCIVIAS | Pour une meilleure représentation des femmes dans le secteur de la musique en Fédération Wallonie-Bruxelles

En tant qu’institutions du secteur public en Fédération Wallonie-Bruxelles, les membres fondateurs* de SCIVIAS affirment l’existence de discriminations implicites et explicites des femmes ou se reconnaissant comme telles dans nos sociétés, avec des répercussions indiscutables dans le secteur musical. Le déséquilibre dans la représentation des hommes et des femmes est évident dans toutes les couches du secteur. Il existe cependant peu de statistiques permettant de confirmer ou de documenter ces observations. Le projet SCIVIAS invite à agir concrètement pour rendre ce phénomène visible, et contribuer à le résoudre.


Engagements

Engagements communs 
1/ Affirmer l’existence de discriminations, implicites et explicites, dont les femmes font l’objet et qui engendrent : un manque de visibilité donné aux femmes dans le secteur ; des conditions de travail défavorables pour les femmes ; des mécanismes d’autocensure les amenant à ne pas pouvoir développer toutes leur potentialités et à se détourner de domaines à l’intérieur desquels leur présence n’est pas encouragée. 

2/ Visibiliser cette problématique de manière active. Cette visibilisation commence par le genrage de nos données lors de nos actions quotidiennes mais également d’éléments plus précis comme le gender budgeting, permettant d’alimenter d’un point de vue objectif les statistiques du secteur culturel en matière d’égalité femmes-hommes. 

3/ Rapporter les actions entreprises suite à la signature de cette charte. Ces données seront présentées dans un rapport en fin d’année qui sera rendu public. Des enseignements seront tirés des situations rencontrées par les signataires en vue de faire évoluer la mise en pratique de leurs engagements.

Mises en action
Les institutions et autres organisations signataires s’engagent à mettre en œuvre un ensemble d’actions qui leur sont propres pour réduire les inégalités de représentation entre femmes et hommes. 

Elles s’activeront à : 

1/ Participer à une meilleure représentation des femmes dans le secteur : en identifiant leur présence dans nos bases de données ; en encourageant de nouvelles présences féminines à tous les niveaux ; en prenant le pas d’utiliser autant que possible l’écriture inclusive. 

2/ Nommer au sein de leur équipe une personne chargée de la bonne gestion quotidienne de cette initiative, de la rédaction et de la présentation du rapport en fin d’année.

Démarche d’ouverture
Afin de mener à bien ce projet, nous nous activerons à agir en commun, dans une perspective d’entraide et d’écoute, d’ouverture et de respect. Ces efforts en matière de parité vont évidemment de paire avec une attention particulière portée à l’intersectionnalité. 


Dans un premier temps, la charte ci-dessus s’appliquera aux secteurs des musiques dites “actuelles”, premier espace où ils pourront agir de manière concrète. Ils s'activeront à récolter un maximum d’informations, d’idées, de recommandations concernant les réalités du secteur musical afin d’assurer une démarche plus globale d’action et faire remonter celles-ci à des instances supérieures capables d’agir sur d’autres aspects reliés directement ou indirectement.

Signataires
Vous désirez vous engager pour une meilleure représentation des femmes dans le secteur de la musique ?
Écrivez à info@scivias.be 

Critères d’éligibilité
Votre organisation est éligible si elle soutient le développement des carrières musicales en Fédération Wallonie-Bruxelles et qu’elle est financée par le secteur public. 

Membres adhérents
Vous ne répondez pas aux critères d’éligibilité mais vous désirez adhérer à cette charte ? Vous pouvez postuler au statut de membre adhérent.


* Membres Fondateurs
Wallonie-Bruxelles MusiquesCourt-Circuit - Pôle Musiques Actuelles Wallonie-BruxellesConseil de la MusiqueStudio des variétésService des musiques non-classiques de la Fédération Wallonie-BruxellesBotanique
En collaboration avec FACIR

Secteur artistique & culturel Diversité

Actu

RAB/BKO | Creatief met CHAOS créatif

« Comment les organisations culturelles bruxelloises se débrouillent-elles avec le patchwork institutionnel et démographique ? », c’est la question centrale de la publication « Creatief met CHAOS créatif » éditée par le RAB/BKO. Sur base d’une étude qualitative - menée entre 2016 et 2018 auprès de 16 organisations artistiques et culturelles bruxelloises - Sophie Alexandre et Leen De Spiegelaere proposent une analyse de la situation, ainsi qu’un ensemble de recommandations à destination des opérateurs et des politiques.
Secteur artistique & culturel Politique
Actu

Des changements dans l'équipe du RAB

L'équipe du Réseau des Arts à Bruxelles change, avec notamment le départ de Margaux Bernard, qui travaillait au RAB depuis janvier 2018, et qui se dirige vers d’autres aventures culturelles pour devenir chargée de communication chez Court-Circuit asbl. Nous lui souhaitons le meilleur dans cette nouvelle étape professionnelle ! Sa position est dès lors vacante, et un autre poste "événement et administration" est également lancé pour venir renforcer l'équipe commune du RAB/BKO. Une période transitoire pleine de promesses qui demande, bien entendu, un certain temps d'adaptation. Il est donc possible que les mises à jour du site web soient moins régulières et pas toujours disponibles dans les deux langues au cours des prochaines semaines. Nous vous remercions pour votre compréhension à cet égard !
Secteur artistique & culturel Emploi
Actu

Le registre UBO : que devez-vous savoir pour votre ASBL ?

Pour le 30 septembre 2019, les ASBL devront remplir le registre UBO (« Ultimate Beneficial Owner ») ; une conséquence de l’application d’une directive européenne relative à la prévention du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme, et à la limitation de l’utilisation des espèces. Toute structure, ASBL ou Société doit obligatoirement remplir ce registre pour y encoder leurs « bénéficiaires effectif ». L’objectif est de permettre une plus grande transparence sur l’identité de la personne physique qui se cache derrière votre société ou ASBL. Les règles varient selon le type d’organisation : qu’en est-il exactement pour votre ASBL ?
Actu

ENGAGEMENT | Plus de cinquante dossiers d'abus de pouvoir dans le secteur des arts ont été soumis

Des contrats courts, le travail à la pige et un secteur avec principalement des hommes au sommet. Ce sont des ingrédients qui rendent le monde de l’art vulnérable aux abus de pouvoir. Au lendemain du mouvement mondial MeToo, la danseuse et historienne de l'art bruxelloise Ilse Ghekiere a donc créé ENGAGEMENT. BRUZZ lui a parlé de l'organisation, qui a traité plus de cinquante dossiers depuis sa création.
Secteur artistique & culturel