Actu

Revue de presse | L'affaire Jan Fabre

Dans cet article, vous trouverez une revue de presse (FR/NL) non-exhaustive concernant l'affaire Jan Fabre ainsi que plusieurs interrogations et thèmes en découlant. Pour rappel, une vingtaine de collaborateurs et stagiaires de Jan Fabre ont dénoncé, mi-septembre, le comportement de l’artiste anversois. Dans une lettre ouverte publiée sur le site internet du magazine Rekto:Verso (lettre [EN] >>>)ce collectif partage des faits d’humiliation et d’intimidation sexuelle.

La loi du silence qui entoure les agressions sexuelles dans la Culture commence à se fissurer : après l’affaire Weinstein et le mouvement #metoo, le cas Jan Fabre qui a dévoilé un secteur particulièrement exposé. Les institutions artistiques sont-elles des lieux privilégiés pour ce genre de comportement ? Le talent artistique et le pouvoir de décision justifient-ils des comportements inadmissibles dans les rapports entre hommes et femmes ? Dans la culture (milieu où les places sont rares et convoitées), les femmes sont largement majoritaires, y compris chez les jeunes diplômés des écoles artistiques, toutes disciplines confondues, mais la proportion s’inverse dans les postes décisionnels. De plus, les faits d'harcèlement, quand ils sont révélés, sont très souvent banalisés et considérés comme "un passage obligé".

La réaction de Troubleyn
Prévenue de la publication de cette lettre, la companie Troubleyn a réagi dans un communiqué réfutant les différentes accusations et rappelant que tout le monde sait que Jan Fabre a une forte personnalité mais que cela n’a rien à voir avec du harcèlement sexuel (chaque membre de la compagnie pouvant interpréter les choses à sa façon).

En lien
#WeToo : What dancers talk about when they talk about sexism >>>
Engagement, une campagne de lutte contre le sexisme dans le secteur artistique >>>

Revue de presse

FR

NL

Secteur artistique & culturel Emploi