Revue de presse

Radikal: une programmation bruxelloise de danse à Berlin

Les 3 et 4 novembre dernier, la scène chorégraphique bruxelloise s'exportait à Berlin, au Radialsystem V (ancienne usine de traitement des eaux usées convertie en "space for arts and ideas"), à l'initiative du Ministre Rachid Madrane (Promotion de Bruxelles, FWB). L'événement a remporté un beau succès, tout comme l'avait fait son prédécesseur "Indiscipline", l'année dernière à Paris. Le journal De Standaard profite de l'occasion pour interroger le statut précaire des danseurs à Bruxelles.


En septembre 2016, Paris vécut, le temps d’un week-end, au rythme de l’"Indiscipline" : sous l’égide du Wiels, du Kunstenfestivaldesarts et de Wallonie Bruxelles Théâtre/Danse, le Palais de Tokyo présentait une sélection d’artistes contemporains vivant et travaillant à Bruxelles. Encouragé par le retentissement de ce premier volet, Rachid Madrane, ministre en charge de la promotion de Bruxelles à la Fédération Wallonie-Bruxelles, confiait à Visit.Brussels l’organisation d’une nouvelle plate-forme, à Berlin cette fois, et destinée à faire valoir la danse contemporaine.
Un quatuor de curateurs - les directeurs artistiques du Beursschouwburg (Tom Bonte), des Brigittines (Patrick Bonté), des Halles de Schaerbeek (Christophe Galent) et du Kaaitheater (Guy Gypens) - a alors non seulement établi une sélection de chorégraphes et de pièces, mais dégagé une ligne directrice : cette radicalité qui intitule l’ensemble.(lalibre.be)

Les quatre directeurs ont échangé leur vision de la danse contemporaine et établi une sélection d’artistes qui ont en commun d’aller au bout de leurs propositions physiques et dramaturgiques. (lecho.be)

Le journal De Standaard profite de l'occasion pour interroger le statut précaire des danseurs à Bruxelles, et compare la situation à celle qu'ils rencontrent à Berlin.

Brussel is echter niet altijd die hotspot geweest voor hedendaagse dans. Het is pas sinds de oprichting van de dansschool Parts, in 1995, dat het succes van de Vlaamse Golf (De Keersmaeker, Vandekeybus, Jan Fabre, Jan Lauwers) een structureel vervolg kreeg. Momenteel studeren er 57 dansers uit 24 landen. Zij blijven achteraf bijna allemaal in onze hoofdstad plakken, met een explosieve groei van de dance community als gevolg.
Lissabon, Wenen, Londen, Stockholm en Amsterdam hebben ook een noemenswaardige dansscene, maar toch is er maar één plek die zich echt kan meten met Brussel: Berlijn. ‘Beide steden zijn grote attractiepolen voor internationale dansers’, vertelt Annelies Van Assche, die aan een doctoraat werkt over de financiële situatie van dansers uit Brussel en Berlijn. ‘Er is een bruisend artistiek klimaat, de huur is er laag en er zijn heel wat ruimtes om te repeteren. Dat trekt veel dansartiesten aan.’(standaard.be)

Sources:

Secteur artistique & culturel Europe Tourisme

Actu

Une politique de communication multilingue pour les activités culturelles dans la capitale

Vous souvenez-vous encore de la proposition 27 du Plan Culturel pour Bruxelles? (2009): "Concrètement, le secteur culturel plaide pour la concentration des forces en matière de canaux de communication, via l'organisation chargée du marketing culturel : — un seul et unique agenda-magazine de référence, gratuit et plurilingue, de préférence hebdomadaire et diffusé dans toute la zone métropolitaine bruxelloise, comportant une large sélection de l’offre culturelle à Bruxelles ; — un seul et unique site web (agenda de la culture et des loisirs), plurilingue, comportant aussi du contenu rédactionnel et des services divers (recherches, définir un profil, mail…) Le secteur culturel désire développer ces outils en concertation avec les pouvoirs publics concernés". Eh bien, depuis le 17 avril, nous avons fait un grand pas en avant vers la réalisation de cette proposition, car 5 ministres ont convenu de débloquer conjointement un budget annuel de 200 000 € pour développer une stratégie de communication culturelle multilingue et commune pour Bruxelles !
Secteur artistique & culturel Politique Communication Collaboration
Actu

ENGAGEMENT, une campagne de lutte contre le sexisme dans le secteur artistique

Depuis la publication de l’article '#Wetoo: Waar dansers over praten wanneer ze over seksisme praten' et dans la droite ligne de #MeToo, les danseurs belges ont uni leurs forces afin d’aborder les problèmes de sexisme et de harcèlement. La discussion a débuté dans un groupe Facebook fermé, #wetoo #makemovement avant d’être menée au cours de réunions hebdomadaires à l’asbl RoSa. De ce débat est né un projet mené à la fois en ligne et hors ligne : ENGAGEMENT. 
Secteur artistique & culturel
Actu

Visit.brussels Awards : les neuf gagnants dévoilés

Le jeudi 29 mars, lors de la visit.brussels Awards Ceremony & Networking Night, neufinitiatives culturelles et touristiques bruxelloises qui ont marqué 2017 ont étérécompensées. Après le vote du public, c’était au tour du jury, composé de professionnels du milieu touristique de couronner les projets qui, dans leur domaine, ont participé au rayonnement international de Bruxelles en 2017.
Secteur artistique & culturel Infrastructures culturelles Développement territorial Tourisme
Actu

KANAL - Centre Pompidou | NOA/EM2N/SERGISON BATES remportent le concours international d’architecture

Le projet architectural des bureaux noAarchitecten (Bruxelles), EM2N (Zurich) et Sergison Bates architects (Londres) a été unanimement choisi pour la reconversion de l’ancien garage Citroën Yser en un nouveau pôle culturel qui, sous le nom KANAL – Centre Pompidou, réunira un musée d’art moderne et contemporain, un centre d’architecture (CIVA) et des espaces publics dédiés à la culture, l’éducation et les loisirs. Le jury du concours d’architecture international salue un projet « exceptionnellement bien intégré à son contexte ».
Citroën Secteur artistique & culturel Politique Infrastructures culturelles Développement territorial
Actu

Lancement de spots.brussels : l'annuaire bruxellois des salles et scènes culturelles !

Souvenez-vous : dans la proposition 11 du Plan Culturel pour Bruxelles (2009), le secteur culturel demandait l’élaboration d’une base de données qui rassemblerait l’ensemble des infrastructures culturelles bruxelloises. Une idée devenue réalité, puisque l'outil public spots.brussels est désormais accessible ! Le RAB/BKO et ses membres - en collaboration avec perspective.brussels, visit.brussels et agenda.brussels - ont été étroitement associés à l’élaboration de cette base de données !
Plan Culturel Secteur artistique & culturel Infrastructures culturelles Développement territorial