Actu

Législature 2019-2024 | Aperçu des différents accords de gouvernement

Dans cet article, un aperçu récapitulatif des différents accords de gouvernement (législature 2019-2024) et de leurs contenus relatifs à la culture (à Bruxelles): Région de Bruxelles-Capitale, Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), Commission communautaire française (COCOF), Vlaamse Regering (Gouvernement Flamand) et Vlaamse Gemeenschapscommissie (VGC).


Région de Bruxelles-Capitale

Au sein du Gouvernement bruxellois, le Ministre-Président Rudi Vervoort (PS) est chargé du Biculturel d’Intérêt régional ainsi que de la Promotion de l’Image de Bruxelles en collaboration avec le Ministre Sven Gatz (Open Vld).

La composition complète du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale est disponible ici >>>

L'accord de gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale confirme, entre autres, la volonté de la Région de formaliser la candidature de Bruxelles comme Capitale Européenne de la Culture en 2030 (p.121).

Pour rappel, les réseaux culturels bruxellois (RAB/BKO, Conseil Bruxellois des Musées et La Concertation - Action Culturelle Bruxelloise) avaient reçu pour mission, en 2018-2019, de mener une première phase de consultation du secteur culturel bruxellois par rapport à cette candidature. Le rapport de cette consultation est disponible ici >>>

L'accord de gouvernement de la Région mentionne également les éléments suivants:

  • appui à la construction d'un guichet unique bilingue pour les acteurs de la culture bruxelloise et les artistes (p.121)
  • simplification de la gouvernance en matière de politique culturelle afin de favoriser la coopération entre les instances régionales et communautaires (p.121)
  • développement de systèmes de mutualisation entre acteurs culturels bruxellois (p.121)
  • poursuite du projet de création d'une "Ville culturelle" dans l'ancien garage Citroën, confié à la fondation Kanal, et renforcement des collaborations en vue de garantir l'ouverture du projet sur le quartier et les artistes bruxellois (p.121)
  • exécution du contrat de gestion du CIVA pour son intégration dans le projet Kanal à l'horizon 2023 (p.121)
  • revalorisation des institutions scientifiques, culturelles et muséales fédérales (p.121)
  • initiation et coordination du "développement d'un pôle des cultures urbaines à Bruxelles" (p.122)
  • création d'une signalétique culturelle unique (p.122)
  • valorisation du cadastre des infrastructures culturelles situées sur le territoire bruxellois (p.122)
  • soutien à la pérennité du projet Flagey (p.122)
  • renforcement du soutien à screen.brussels (p.122)
  • renforcement de la politique de valorisation du patrimoine (p.122)
  • soutien à toute initiative visant à porter le projet d'un musée ou d'un espace muséal dédié à la migration (p.47)
  • valorisation de toute pratique culturelle et artistique comme outil de dialogue interculturel et de création d'une identité bruxelloise (p.48)
  • encouragement à l'expression de la culture dans l'espace public, y compris dans les espaces publics temporaires (p.90)

L'accord de gouvernement 2019-2024 de la Région bruxelloise est disponible dans son intégralité (pdf) ici >>> et une synthèse de son contenu relatif à la culture (réalisée par le RAB/BKO) est accessible via le lien suivant >>>


Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB)

Au sein du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB, Communauté française), c'est Bénédicte Linard (écolo) qui devient Ministre de la Culture, et Valérie Glatigny (MR) Ministre de la Promotion de Bruxelles.

La composition complète du gouvernement de la FWB est disponible ici >>>

Voici quelques propositions épinglées dans la déclaration de politique de la FWB (une synthèse plus complète, mais néanmoins non exhaustive, est disponible ici >>>):

"Le Gouvernement soutiendra une dynamique culturelle forte en s’appuyant sur une politique de création ambitieuse, une démocratie culturelle renforcée et une vision territoriale." (p.39)
  • développement du PECA (Parcours d’Education Culturelle et Artistique) dans le tronc commun mis en place dans le cadre de la réforme du Pacte pour un Enseignement d'Excellence (p.9)
  • soutien accru à l'enseignement artistique et son personnel (p.12)
  • développement de projets de recherche communs et soutien à la recherche dans les écoles supérieures des arts (p.24)
  • adaptation du cadre législatif pour tendre vers la parité, et prise en considération cet objectif dans l’attribution des subsides, bourses et autres directions de lieux culturels." (p.37)
  • renforcement de l’emploi dans le secteur artistique, et travail sur un réel statut aux artistes et techniciens (p.40)
  • développement d'un véritable pôle des industries culturelles et créatives (p.40)
  • redéploiement et soutien à la diffusion artistique en Fédération Wallonie-Bruxelles et à l’international (p.40)
  • encouragement aux mécénat, donsfinancement participatif et aux partenariats entre le public et le privé (p.40)
  • réorganisation de manière pérenne et transparente du financement de la culture pour diminuer la charge administrative qui pèse sur les artistes et les opérateurs culturels au profit de la création artistique (p.40)
  • promotion des expressions artistiques dans les espaces publics (p.40)
  • création d'un organe de concertation en matière de politique culturelle regroupant toutes les entités compétentes, et notamment jeter des ponts entre les aides des différents niveaux de pouvoir 
  • relancement du guichet des arts pour renseigner et accompagner tout artiste ou porteur de projets dans son bassin de vie
  • encouragement aux initiatives de mutualisation des biens et des services entre opérateurs et acteurs culturels (p.41)
  • réforme de la gouvernance des institutions culturelles pour y accroître la place des métiers artistiques et favoriser une gestion collaborative (p.42)

L'accord de gouvernement 2019-2024 de la FWB est disponible dans son intégralité (pdf) ici >>> et une synthèse de son contenu relatif à la culture (réalisée par le RAB/BKO) est accessible via le lien suivant >>>


Commission communautaire française (COCOF)

Au sein du collège de la COCOF, le Ministre-Président de la Région, Rudi Vervoort (PS), est chargé de la culture.

La composition complète du gouvernement francophone bruxellois est disponible ici >>>

Voici quelques propositions épinglées dans l'accord de gouvernement de la COCOF (une synthèse plus complète, mais néanmoins non exhaustive, est disponible ici >>>):

"La promotion d’une véritable démocratie culturelle, soucieuse de la place de chacun, ainsi que le soutien au secteur créatif constituent des défis majeurs. Plus que jamais, nous devons renforcer l'accès à la culture, re-cimenter la vie de nos quartiers, déconstruire les préjugés et donner un espace d’expression à tous ceux qui en manquent. La démocratie culturelle participe à la construction d'une citoyenneté inclusive, large, généreuse et active." (p.34)
  • soutien à toute initiative visant à porter le projet d’un musée ou d’un espace muséal dédié à la migration (p.13)
  • valorisation de toute pratique culturelle et artistique comme outil de dialogue interculturel et de création d’une identité bruxelloise (p.13)
  • soutien aux projets de médiation des opérateurs culturels, avec une attention particulière pour la jeunesse bruxelloise exprimée notamment via le label d’utilité publique (p.13)
  • mise en place d’une politique d’éducation à la culture, le renforcement des programmes et projets existants en milieu scolaire (p.13)
  • soutien aux pratiques culturelles alternatives (cafés théâtres, …), urbaines, émergentes ainsi qu'amateurs et à soutenir de manière renforcée les artistes et les créateurs, avec une attention spécifique pour les jeunes talents (p.13)
  • remise annuelle d'un prix de la Diversité/Interculturalité aux opérateurs encourageant le brassage des publics, de la programmation et des équipes (p.13)
  • travail, de concert avec les autres entités concernées, à la candidature de Bruxelles comme capitale européenne de la culture 2030 (p.34)
  • travail à la mise en place, avec les autres entités concernées, l'office culture et à étendre l’accord de collaboration entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Communauté flamande aux Commissions communautaires afin de renforcer le soutien aux projets culturels bruxellois (p.34)

L'accord de gouvernement 2019-2024 de la COCOF est disponible dans son intégralité (pdf) ici >>> et une synthèse de son contenu relatif à la culture (réalisée par le RAB/BKO) est accessible via le lien suivant >>>


Commission communautaire flamande (VGC)

Au sein du Collège de la Vlaamse Gemeenschapscommissie (VGC, Commission Communautaire Flamande, composée des membres néerlandophones du gouvernement de la Région bruxelloise), c'est le Secrétaire d'Etat Pascal Smet (one.brussels) qui est en charge de la Culture.

La composition complète du gouvernement néerlandophone bruxellois est disponible ici >>>

Voici quelques propositions épinglées dans l'accord de gouvernement de la VGC (une synthèse plus complète, mais néanmoins non exhaustive, est disponible via le lien suivant >>>):

  • accès des écoles aux activités culturelles, notamment via les 22 gemeenschapscentra présents à Bruxelles
  • encourager la durabilité du secteur culturel bruxellois par le biais d'un trajet Greentrack et par l'élaboration d'une charte, afin de coordonner les initiatives déjà prises en matière d'écologie et leur donner un nouvel élan
  • répartition claire entre Communauté Flamande, VGC et autres autorités afin d'aboutir à un déploiement judicieux de ses moyens
  • valoriser l’expérimentation, les nouveaux talents et les plus petites organisations, et assurer une reconnaissance financière à tous
  • recherche activement des lieux, temporaires ou permanents, dans lesquels les artistes pourront exprimer leur art avec un équipement adapté.
  • réalisation d'une étude sur la situation socio-économique des artistes combinée à celle de l'offre et de la demande d'espaces d'atelier appropriés
  • initiatives néerlandophones bruxelloises encouragées à la mise en place de collaborations avec des initiatives francophones
  • optimalisation du Paspartoe
  • suivi de leur nouvelle convention et des missions de Muntpunt et renforcement du travail des bibliothèques néerlandophones à Bruxelles
  • volonté de travailler à la création d'un guichet culturel en tant que point de contact unique pour les artistes
  • stimuler la participation culturelle et les initiatives visant à intégrer la grande diversité de la ville dans les maisons et les organisations culturelles et actualisation de la réglementation en place quant à l'intégration d'activités artistiques au sein des espaces (semi-)publics.
  • reconnaître et soutenir le travail socio-artistique par le renforcement des collaborations entre organisations culturelles existantes et nouvelles initiatives (citoyennes) peu établies

L'accord de gouvernement 2019-2024 de la VGC est disponible dans son intégralité (pdf NL) ici >>> et une synthèse de son contenu relatif à la culture (réalisée par le RAB/BKO) est accessible via le lien suivant >>>


Gouvernement flamand (Vlaamse Regering)

Au sein du Gouvernement Flamand (Vlaamse Regering, Communauté et Région flamande), c'est le Ministre-Président Jan Jambon (N-VA) qui devient également Ministre de la Culture. Benjamin Dalle (CD&V), quant à lui, devient Ministre des affaires bruxelloises.

La composition complète du gouvernement flamand est disponible ici >>>

Voici quelques propositions épinglées dans l'accord du gouvernement flamand (une synthèse plus complète, mais néanmoins non exhaustive, est disponible via le lien suivant >>>):

  • élaboration d'un "canon flamand" ("Vlaamse Canon"), défini comme [traduction/synthèse par RAB/BKO] "une liste de points d'ancrage de la culture flamande, de son histoire et de ses sciences, qui seront utilisé tant dans l'enseignement que dans le cadre des trajets d'intégration"
  • développement d'un "musée de l'histoire et de la culture flamandes"
  • ambition, tant sur le plan artistique que de gestion, de niveau international, via des choix pointus au sein des institutions artistiques
  • adaptation du kunstendecreet afin de répondre à la demande de sécurité financière à long terme des maisons culturelles structurellement ancrées dans la Flandre
  • volonté de démontrer d'une sélectivité axée sur le potentiel de rayonnement international des projets
  • conditionne l'élargissement de la collaboration avec Kanal au fait que ce dernier démontre d'une marque flamande claire, tant dans son image que dans sa structure organisationnelle et sa gouvernance. 
  • volonté de renforcer le mouvement de rattrapage financier amorcé lors de la législature précédente, et insiste sur la nécessité de mise en place d'un meilleur management et gestion d'entreprise des institutions. 
  • rôle de régie dans la politique liée à la question du dépôt des œuvres.
  • volonté de travailler à une réglementation quant aux prêts des œuvres à l'international
  • stimuler la concertation entre collectionneurs privés et musées
  • moderniser la réglementation actuelle sur l'achat d'œuvres d’arts
  • renforcer l'entrepreneuriat culturel via les dispositifs actuels (guichet culturel, crédit culturel, programme d'achat d'œuvres d'art, etc) mais aussi via l’enseignement secondaire, écoles supérieures artistiques et programmes universitaires
  • nouveau décret cirque visant à soutenir l'élaboration d'une politique intégrée en la matière
  • réaffectation du Théâtre Américain en un "nouveau pôle culturel flamand" à Bruxelles
  • soutien à Publiq et VIAA (Vlaams Instituut voor Archivering) en vue de promouvoir la digitalisation au sein du secteur culturel
  • fin des subsides aux initiatives basées sur l'origine ethno-culturelles
  • promotion, en Belgique et à l'étranger, des auteurs flamands, mais aussi renforcer la collaboration avec les Pays-Bas.
  • poursuivre l'investissement dans ses compétences communautaires à Bruxellesen s'appuyant sur la "Brusselnorm" (considérant que 30% de la population bruxelloise appartient au groupe-cible de la Communauté Flamande, que ce nombre représente 5% de la population flamande, le gouvernement investit 5% de son budget à Bruxelles), centrale en matière d'investissement dans les infrastructures et les services.
  • nécessité pour les administrations de respecter leurs obligations légales en matière de bilinguisme et à veiller à ce que celui-ci soit réellement respecté
  • conserver l'instrument politique appelé "Brusseltoets" (compétence du Ministre de Bruxelles), qui permet de compléter une législation pour rendre son application à Bruxelles possible.
  • volonté de faire de la politique de la Communauté flamande à Bruxelles une politique concertée et intégrée, et dès l'importance de la VGC en la matière. Le gouvernement rappelle que les décisions de celle-ci doivent se faire sous la supervision de la Communauté Flamande, dans une dynamique de partenariat
  • affectations du Fonds bruxellois (Brusselfonds) ont lieu dans le cadre des priorités définies par le Gouvernement Flamand en vue de renforcer les installations néerlandophones à Bruxelles et soutenir des projets pilotes pertinents. 
  • rôle important de la culture flamande dans le paysage bruxellois, et entend, en ce sens, promouvoir les événements des institutions culturelles flamandes par le biais des services flamands à Bruxelles et des médias. 

L'accord du Gouvernement Flamand 2019-2024 est disponible dans son intégralité (pdf NL) ici >>> et une synthèse de son contenu relatif à la culture (réalisée par le RAB/BKO) est accessible via le lien suivant >>>

Secteur artistique & culturel Politique