Actu

Lettre ouverte | Le secteur du cirque, arts de la rue et arts forains au bord de l'asphyxie

Dans une lettre ouverte à la Ministre de la Culture Alda Greoli, Aires Libres – fédération professionnelle des arts de la rue, des arts du cirque et des arts forains tire la sonnette d’alarme d’un secteur au bord de l’étranglement.

Vingt ans après avoir été reconnu officiellement par la Fédération Wallonie-Bruxelles, ce secteur pointe un sous-financement chronique et une précarité alarmante des artistes. 

« Notre dynamisme est salué régulièrement par la presse, nos spectacles s’exportent particulièrement bien et dans le monde entier, nos festivals accueillent des centaines de milliers de spectateurs, nous touchons du public qui n’a pas l’habitude d’aller au spectacle mais nos opérateurs sont à bout, » avertissent les membres d’Aires Libres.

Lire la lettre ouverte >>>


A lire également, l'abandon du projet CIRK à Koekelberg >>>

Secteur artistique & culturel Politique