Documentation

KEA European Affairs | Étude sur les mesures de soutien nationales pour la culture en Europe pendant la crise

L'importante industrie culturelle et créative a, on le sait, été durement touchée par la crise du coronavirus. Observons les chiffres, cette fois, à l'échelle européenne. Le KEA European Affairs a récemment publié une étude sur les différentes mesures prises pour le secteur culturel et créatif dans chacun des états-membres pour limiter les effets de la crise. 


Pendant la crise, en Belgique et ailleurs, c'est toute la chaîne d'un secteur - celui de la culture et de la création - qui s'est temporairement éteint. Du jour au lendemain, les événements culturels, les tournées, les tournages, les librairies, les cinémas, les musées, les théâtres, les salles de concert, les sites patrimoniaux et les galeries d'art ont dû fermer leurs portes.

Dans son rapport, le KEA European Affairs* a identifié quelques 500 interventions uniques l'échelle nationale - du gouvernement en place ou d'autres institutions publiques et privées - réparties en 8 catégories :

  • Subventions structurelles / subventions de projets
  • Extension / Renvoi de mesures de soutien déjà existantes
  • Chômage
  • Prêts / Garanties de prêts
  • Exonération / Report / renvoi des obligations légales (impôt, loyer..)
  • Avance de paiement
  • Ressources d'informations
  • Indemnités pour les free-lances

Envie d'en savoir plus sur l'étude ? 

  • Plus d'infos [EN] >>>
  • L'étude complète [EN] >>>

* le KEA European Affairs est un centre international de recherche sur la conception des politiques, spécialisé dans les industries culturelles et créatives ainsi que dans le sport.

Secteur artistique & culturel Politique Communication Infrastructures culturelles Economie Relation avec les publics Développement territorial Tourisme Covid-19