Documentation

BKO | Note de recommandations dans le cadre du nouveau 'Kunstendecreet'

Cet été, le BKO a organisé deux sessions de travail en vue de formuler quelques recommandations dans le cadre du nouveau 'Kunstendecreet'. Grâce à la participation de plusieurs membres, des informations ont pu être rassemblées dans une note générale. 


Petite remise en contexte ... 

Le vendredi 27 mars 2020, le Gouvernement flamand avait approuvé la visienota du ministre flamand de la Culture, Jan Jambon. Concrètement, cette note de vision constitue la base du nouveau décret sur les arts ('Kunstendecreet'), soumis pour approbation dans le courant de 2021. 

Les mois qui suivirent devenaient donc cruciaux pour orienter, adapter, améliorer les contours de ce nouveau décret, notamment en insistant sur l'importance de Bruxelles dans le paysage culturel flamand. En effet, les artistes et institutions artistiques bruxellois pèsent leur poids sur la scène internationale et le secteur culturel flamand ne pourrait se passer de Bruxelles comme vitrine et laboratoire

Comptant parmi ses membres de nombreux acteurs culturels bruxellois reconnus et/ou soutenus par la Communauté flamande, le BKO a donc souhaité formuler quelques recommandations claires à prendre en compte dans le nouveau 'Kunstendecreet'. 

Ces recommandations doivent également interpeler d'autres politicien.ne.s à d'autres niveaux politiques pour qu'ils puissent, eux aussi, agir à leur échelle. 

  • Les recommandations de BKO ici (NL) >>>

Secteur artistique & culturel Politique