FWB / BLL | Bouger les Lignes traject halverwege: Overzicht van de koepels "Démocratie et Diversité culturelles" & "Plan culturel numérique" voorgesteld aan Alda Greoli

Dit item bestaat niet in deze taal

Op 28 september kwamen verschillende culturele spelers samen onder de circustent 'Baladins du Miroir' in Louvain-la-Neuve voor de start van het culturele seizoen en in kader van het traject "Bouger les Lignes' van de Franse Gemeenschap. De deelnemers van de koepels "Démocratie et Diversité culturelles" & "Plan culturel numérique" (twee van de zes thema's Bouger les Lignes) deelden hun vaststellingen en aanbevelingen met de nieuwe Minister van Cultuur, Alda Greoli. Greoli, van haar zijde, maakte van de gelegenheid gebruik om haar boodschap te delen voor de start van het culturele seizoen en kort de eerste acties te delen die ondernomen werden sinds de werkgroep "Artiste au centre" hun overzicht deelden. Drie van de 6 werkgroepen deelden dus hun samenvatting al, terwijl de koepels "Entrepreneuriat culturel" en "Nouvelle gouvernance culturelle" zullen gepresenteerd worden op 26 januari 2017 in Charleroi. De laatste groep, "Ecole et culture" wordt echter opgenomen en verdergezet in het kader van Pacte pour un Enseignement d'excellence. Lees hieronder het persbericht over de presentatie van de twee koepels. [persbericht in het Frans] 


Communiqué de presse - Alda Greoli, Ministre de la Culture à la FWB - 28/09/2016

L'opération Bouger les Lignes à mi-parcours
Les synthèses des coupole "Démocratie et Diversité culturelles" & "Plan culturel numérique" remises à Alda Greoli

Plusieurs centaines d'acteurs du monde de la culture étaient réunis à Louvain-la-Neuve ce mercredi, sous le chapiteau des Baladins du Miroir, dans le cadre de la rentrée culturelle et de l'opération "Bouger les Lignes". Les participants des coupoles "Démocratie et Diversité culturelles" & "Plan culturel numérique", deux des six thématiques de Bouger les Lignes, ont remis à la Ministre de la Culture Alda Greoli leurs synthèses et recommandations. L'ambition de cette vaste opération de consultation des acteurs culturels, toutes disciplines confondues, est de définir la nouvelle offre culturelle du 21e siècle. Alda Greoli a délivré à cette occasion son message pour la rentrée culturelle et quelques premières réalisations opérées depuis la remise de la première synthèse, "Artistes au cente". Trois des six synthèses de "Bouger les Lignes" sont désormais connues, les synthèses des coupoles "Entrepreneuriat culturel" et "Nouvelle gouvernance culturelle" étant quant à elles attendues le 26 janvier 2017, à Charleroi. La dernière synthèse, "Ecole et culture", est quant à elle poursuivie dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d'excellence.

Démocratie et Diversité culturelles

La coupole "Démocratie et Diversité culturelles" était co-présidée par Laurence Adam (Article 27-Bruxelles), Matteo Segers (ACC) et Pierre Hemptinne (PointCulture). Cette thématique a vu plus de 150 participants (animateurs/trices, médiateurs/trices, bibliothécaires, directeurs/trices, artistes, citoyens, citoyennes de tous horizons...) participer à huit séances d’ateliers participatifs. Quatre thématiques cardinales de la démocratie culturelle ont ainsi été identifiées : l'accessibilité à la culture, la médiation culturelle, la diversité des institutions et la diversité des publics. Leurs conclusions délimitent sept axes d'action prioritaires afin de garantir et renforcer la démocratie culturelle: la gouvernance, les budgets, la gestion et le respect du temps, la formation, la transversalité, les interfaces collaboratives physiques et numériques et la décentralisation. En guise de conclusion, les auteurs appellent à "renforcer et reconnaître les enjeux et la place de la médiation culturelle". Une demande à laquelle la Ministre de la Culture  Alda Greoli accorde toute son importance : "Nous allons prochainement procéder à l'évaluation du décret éducation permanente, fondamental pour garantir une véritable cohésion sociale. L'enjeu est de viser bien plus que les publics dit "défavorisés" mais plus largement, les publics transformés en 'consommateurs de culture'. Mon souhait est de valoriser la démarche culturelle, celle qui fait de nous des citoyens debout".

Synthèse Démocratie et Diversité culturelles >>>

Plan culturel numérique

La synthèse du volet numérique était quant à lui chapeauté par les co-présidents Marie du Chastel (KIKK Festival, Namur), Pascal Keiser (TechnocITé, Mons) et Jacques Folon (ICHEC). Cette coupole se compose de près de 20 personnes d’horizons numériques très différents : recherche appliquée, hub numérique, arts numériques, technologies, médias, programmation… Un panel complété selon les occasions et thématiques abordées par diverses personnes-ressource. Ceux-ci ont abordé différentes questions telles que celles de la formation aux métiers et techniques du numérique, à la création ou encore à la conservation des œuvres.  Cette dernière question a particulièrement retenu l'attention de la Ministre qui y voit "un enjeu majeur pour la transmission de la culture. Non seulement en matière de digitalisation de notre patrimoine, mais aussi en matière d’œuvres numérique, dont le caractères est bien souvent éphémère". Alda Greoli a dit son souhait de travailler à ce dossier conjointement avec son collègue de gouvernement, Jean-Claude Marcourt, notamment en charge du numérique.

Synthèse Plan culturel numérique >>>

Artistes au centre

Enfin, la Ministre de la culture a évoqué quelques dossiers d'actualités qui embrassent différentes recommandations faites par la coupole "Artistes au centre" :

  • le soutien des auteurs par le prix unique du livre,
  • la stabilisation sur 5 ans des contrats programmes
  • la mise en place d'un échéancier commun pour permettre aux différentes structures existantes en arts de la scène de pouvoir définir une programmation culturelle dans une perspective stable
  • la révision du décret cinéma qui va renforcer la promotion de nos films
  • la récente décision du fonds RTBF – FWB relatif aux séries belgesqui permettra une meilleure rémunération des acteurs.

Après Bruxelles, Namur, Liège et Louvain-la-Neuve, rendez-vous à Charleroi !

Après avoir fait arrêt au Théâtre national, au Théâtre royal de Namur et à l’Opéra royal de Wallonie, Bouger les Ligne avait cette fois pris ses quartiers sous le chapiteau des Baladins du Miroir à Louvain-la-Neuve, avec la complicité également de l’Atelier Théâtre Jean Vilar. La rencontre, animée par  Jérôme Colin (Hep Taxi !Entrez sans frapper – RTBF), était ainsi rythmée par diverses représentations : O’Tchalaï, la compagnie des Chemins de terre, la compagnie Jonas Leclère, les Volcanics et les Baladins du Miroir.  Prochain rendez-vous : le 26 janvier 2017 à Charleroi afin de présenter les synthèses des coupoles « Entrepreneuriat culturel » et « Nouvelle gouvernance culturelle ».


Le site de "Bouger les Lignes" >>>

BLL Beleid

Toon enkel RAB / BKO
Nieuws
Nieuws

Hof van Beroep trekt concessierecht in, maar Brussels Expo zal het Koninklijk Circus toch tijdelijk uitbaten

Op basis van de klacht van concessiehouder Botanique besliste het Hof van Beroep om de uitbating van het Koninklijk Circus door Brussels Expo op te schorten tot volgend jaar. Het Hof van Beroep wees op 'partijdigheid en belangenvermenging’ bij het toekennen van de overeenkomst aan de Stad Brussel (via haar vzw Brussels Expo). In het Brusselse schepencollege dat over de concessieovereenkoms besliste, zetelden immers aankomend burgemeester Philippe Close, ex-burgemeester Yvan Mayeur, gemeenteraadslid Christian Ceux, (ontslagnemend) schepen Ans Persoons en schepen Geoffroy Coomans de Brachène - allemaal huidige of voormalige leden van Brussels Expo.Brussels Expo had het programma voor het komende seizoen echter al had uitgewerkt en ingepland voordat ze het nieuws van de opschorting kreeg. Ondanks de uitspraak van het Hof van Beroepbeslistet het college van schepenen en de burgemeester om Brussels Expo het Koninklijk Circus toch tijdelijk te laten beheren, om geen verlies en schadevergoedingen op te lopen. 
Beleid Culturele infrastructuur
Revue de presse

Een petitie voor het Wiertzmuseum

Het Europese Parlement heeft via een onofficiële deal met de Federale Regie der Gebouwen het huis en de tuin van kunstenaar Antoine Wiertz voor 1 euro in erfpacht gekregen, met de voorwaarde het te restaureren. Het huis en de tuin liggen naast het Wiertz-museum en zouden wel eigendom van de Belgische Staat blijven. Naar aanleiding daarvan werd een petitie gelanceerd om deze deal tegen te gaan. De burgers achter de petitie moedigen de Belgische Staat (en het Europese parlement) aan om samen na te denken over een innovatief project voor het Wiertzmuseum, het Leopoldpark en de omliggende buurt. 
Artistieke & culturele sector Culturele infrastructuur Europa
Nieuws
Nieuws

Veranderingen bij La Concertation

La Concertation des Centres Culturels Bruxellois verandert van naam en wordt "La Concertation - Action Culturelle Bruxelloise". Zo wil de organisatie nog meer haar dagelijkse werking en waarden benadrukken: openheid, nabijheid, partnerschap, uitwisseling en aanwezigheid op het terrein. Ook de nieuwe statuten van La Concertation werden goedgekeurd op de Algemene Vergadering. Organisaties die geen Centres culturels zijn, kunnen nu ook lid worden van de organisatie, terwijl dit vroeger niet het geval was. 
Artistieke & culturele sector