Sexisme, harcèlement et abus de pouvoir: le secteur culturel réagit

Suite à la révélation de l'affaire Weinstein à Hollywood et l'apparition du hashtag #MeToo sur les réseaux sociaux, en Belgique également, le débat concernant le sexisme, le harcèlement et l'abus de pouvoir au sein du secteur culturel est lancé. Du côté flamand, Bart De Pauw - présentateur et acteur à la VRT -, et du côté francophone, David Strosberg - directeur du théâtre Les Tanneurs -, sont au centre des polémiques. Mais la problématique est bien plus large, les langues se délient, et les consciences s'éveillent. Ainsi, oKo et la CONPEAS se sont d'ores et déjà emparés de la question pour tenter d'y trouver des solutions. Dans cet article, une sélection d'articles en français et néerlandais.

Du côté francophone, c'est suite à une enquête du journal Le Soir que la polémique est lancée autour du directeur des Tanneurs, David Strosberg, et du CA l'ayant nommé à son poste en connaissance de cause. Suite à la réception de nombreux témoignages, et l'envoi d'une lettre à la Ministre de la Culture à la FWB, Alda Greoli, cette dernière a annoncé la suspension du contrat-programme du Théâtre dans l'attente d'éclaircissements et d'actions.

Du côté flamand, durant une commission parlementaire dédiée à ce sujet,  le parlementaire Bart Caron (Groen) a dénoncé l'importance des non-dits et du règne de la politique de l'autruche autour de ces faits. Le Ministre flamand Sven Gatz a, quant à lui, fait savoir qu'il envisageait la mise en place d'un interlocuteur à part pour le secteur en ces matières.

Sur le terrain, oKo - Fédération Flamande des Employeurs dans le secteur des arts et de la culture - travaille en collaboration avec la Sociaal Fonds voor de Podiumkunsten au développement d'un plan d'action stratégique visant à s'attaquer au problème du harcèlement sur le lieu de travail. Le 5 décembre 2017, 210 organisations artistiques se pencheront ensemble sur cette question. Parallèlement, Michael Delaunoy - directeur artistique du Théâtre Le Rideau de Bruxelles et président de la CONPEAS (Concertation Permanente des Employeurs des Arts de la Scène en FWB) - a également annoncé dans une lettre ouverte parue dans Le Soir, sa volonté de réunir les opérateurs culturels pour prendre des mesures.

Il y a un an, la revue néerlandophone rekto:verso publiait déjà un article dans lequel une cinquantaine de femmes travaillant dans le secteur culturel témoignaient anonymement des comportements sexistes et de harcèlement qu'elles avaient vécus.


Revue de presse

NL

FR

Secteur artistique & culturel Emploi

Juste montrer RAB / BKO
Persbericht

Accord de collaboration Cultuur-Culture | Une cooperation en croissance: 160.000 euros pour 22 projets culturels entre les Flamands et Francophones

L'accord de coopération culturelle entre les Communautés flamande et française date de 2014  et sous l’impulsion des Ministres Sven Gatz et Alda Greoli, celui-ci devenu un bel exemple de fédéralisme de coopération. Cela conduit par exemple à une concertation accrue sur des dossiers aussi importants que le statut de l’artiste ou la communication culturelle à Bruxelles. Dans le même temps, les deux Ministres encouragent les collaborations et échanges entre les secteurs culturels. Pour la troisième fois, les Ministres ont sélectionné parmi une série de candidats 22 projets culturels fort qui échangent leurs connaissances, publics et offre culturelle par-delà la frontière linguistique.
Collaboration
Revue de presse

Sexisme, harcèlement et abus de pouvoir: le secteur culturel réagit

Suite à la révélation de l'affaire Weinstein à Hollywood et l'apparition du hashtag #MeToo sur les réseaux sociaux, en Belgique également, le débat concernant le sexisme, le harcèlement et l'abus de pouvoir au sein du secteur culturel est lancé. Du côté flamand, Bart De Pauw - présentateur et acteur à la VRT -, et du côté francophone, David Strosberg - directeur du théâtre Les Tanneurs -, sont au centre des polémiques. Mais la problématique est bien plus large, les langues se délient, et les consciences s'éveillent. Ainsi, oKo et la CONPEAS se sont d'ores et déjà emparés de la question pour tenter d'y trouver des solutions. Dans cet article, une sélection d'articles en français et néerlandais.
Secteur artistique & culturel Emploi